background img

Comment s’alimenter en énergie renouvelable ?

Une éolienne
banner

Vous souhaitez réduire votre empreinte écologique pour minimiser votre impact sur le réchauffement climatique et lutter contre l’effet de serre ; et vous réfléchissez à vous alimenter en énergie renouvelable ? Voici 2 solutions qui s’offrent à vous.

Installer des panneaux solaires

L’installation solaire est une solution idéale si vous souhaitez adopter un mode de vie plus responsable. Plusieurs types de panneaux solaires peuvent être installés selon vos besoins.

A découvrir également : Où s'attacher sur un toit ?

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques alimentent le circuit électrique du logement en transformant l’énergie solaire photovoltaïque en électricité. Vous consommez ainsi votre propre énergie solaire, ce que l’on appelle d’ailleurs l’autoconsommation solaire.

Vous pouvez aussi bien choisir d’être en :

A lire aussi : Que choisir entre VMI et VPH pour une excellente ventilation ?

  • autoconsommation totale : la totalité de l’électricité solaire est consommée et permet d’être moins dépendant de votre fournisseur d’électricité.
  • autoconsommation avec vente du surplus : une partie de l’énergie photovoltaïque est consommée, tandis que l’autre est revendue à EDF Obligation d’Achat Solaire (EDF OAS) ; elle est alors réinjectée sur le réseau de distribution public.

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques, appelés également chauffe-eau solaire, captent les calories des rayons du Soleil qui sont ensuite transportées par aérothermie, c’est-à-dire par l’air, ou bien par un liquide caloporteur, le glycol. De cette manière, ils alimentent le système de chauffage et l’installation d’eau chaude sanitaire du logement au moyen de l’énergie solaire thermique.

S'alimenter avec des énergies renouvelables

Les panneaux solaires aérovoltaïques

Les panneaux solaires hybrides (dits aussi aérovoltaïques), eux, combinent l’électricité et le chauffage. Ainsi, ils produisent de l’électricité lorsqu’ils sont exposés au rayonnement solaire et récupèrent en même temps la chaleur émise par ces mêmes panneaux qui est alors transmise dans le logement pour alimenter l’eau sanitaire ou le chauffage.

Le rendement des panneaux solaires dépend de différents facteurs tels que leur taille, leur puissance ou encore l’emplacement géographique de votre logement, etc.

Faire appel aux aides de l’État

Pour favoriser la transition écologique, l’État a mis en place des aides à destination des particuliers et des entreprises. Vous pouvez donc bénéficier de certaines de ces aides pour financer votre installation solaire.

Ainsi, renseignez-vous sur :

  • l’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ), il est accordé sans condition de ressources, mais concerne seulement les panneaux thermiques ;
  • Ma Prime Renov’, elle remplace l’ancien Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et est destinée aux panneaux solaires hybrides ou aux équipements photovoltaïques et thermiques ;
  • la prime à l’autoconsommation photovoltaïque : régressive, elle dépend de la puissance de l’installation solaire ;
  • la TVA à taux réduit, ou TVA solaire, à 10 panneaux solaires hybrides pour les installations photovoltaïques d’une puissance de 3 kWc ;
  • la prime “Coup de pouce Chauffage” du dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) des fournisseurs d’énergie pour le chauffe-eau solaire ;
  • une exonération d’impôt si la puissance de l’installation photovoltaïque n’excède pas 3 kWc ;
  • les aides des collectivités locales (subventions ou exonérations de la taxe foncière temporaire, totale ou partielle).

Pour pouvoir profiter de ces aides, pensez bien à faire appel à un installateur Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). De plus, cela vous assurera une installation de qualité.

Se fournir en énergie verte

Installer des panneaux solaires peut cependant être une opération coûteuse. Aussi, l’autre solution plus abordable qui se présente à vous est de vous fournir en énergie auprès de fournisseurs verts.

Ces prestataires proposent de l’électricité et/ou du gaz produits à partir de sources d’énergie durable. L’électricité verte peut provenir de l’énergie éolienne, hydraulique, ou encore photovoltaïque, tandis que le gaz vert (biogaz) est issu de la décomposition des déchets – on parle alors de biométhane – ou de l’hydrogénie.

De nombreuses offres “vertes” existent sur le marché et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles ne sont pas nécessairement plus chères que les “conventionnelles”. Vous pouvez donc trouver des offres tout aussi compétitives. En effet, il faut savoir que seuls EDF et GRDF sont soumis au Tarif Réglementé en Vigueur (TRV).

La liste des fournisseurs d’énergie étant très fournie, vous pouvez vous aider d’un comparateur en ligne. Cet outil permet de trouver le prestataire le plus adapté à vos attentes. Il prend aussi bien en compte les caractéristiques de votre logement que vos autres critères (tarif, service client, origine de l’électricité, etc.). Par exemple, le fournisseur Planète OUI propose des offres vertes avec des options différentes (réduction sur l’abonnement, facturation au choix, assistant conso, etc.).

Catégorie de l'article :
Maison
banner
Show Buttons
Hide Buttons