background img

Rennes-Faites-vous accompagner pour la création de votre société

banner

Créer une entreprise n’est pas de tout repos. Il vous faudra faire preuve de savoir-faire pour éviter de sombrer sous le poids des démarches à effectuer pour veiller à l’existence même de la société. Voici quelques bons conseils qui vous aideront certainement à cerner les étapes nécessaires à la création de votre entreprise.

Étudier le marché

A voir aussi : À quoi sert un rédacteur seo ?

Une fois que vous avez eu l’idée et que vous avez pris l’initiative de créer une entreprise, vous devez procéder à l’étude du marché. Parmi les étapes de la création d’entreprises, cette étape vous permet de faire le point sur la concurrence déjà existante et d’établir un procédé fiable capable de vous aider à trouver votre place. Vous pouvez également parvenir à la détermination de votre zone de chalandise.

Écrire votre business plan

La rédaction de votre business plan est une étape primordiale dans la création de votre entreprise. Elle ne doit pas être prise à la légère. Ce document vous sert à déterminer et à évaluer votre future clientèle. Vous définissez le chiffre d’affaires futur et déterminez la future part de marché captée. Ce business plan est d’une importance capitale, car il vous servira dans la recherche du capital ou des investissements financiers auprès des partenaires financiers.

Lire également : Location de véhicules industriels : ce qu’il faut savoir !

Choisir le statut de la société

Le choix du statut de votre société est indispensable. Cet élément jouera sur son développement et son exposition aux impôts divers. Vous devez prendre le temps de réfléchir sereinement au statut qui vous arrange le mieux. En la matière, vous avez le choix entre différents statuts juridiques. Il y a l’entreprise individuelle, la société à responsabilité limitée, la société anonyme, la société par action simplifiée et l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée.

Rédiger les statuts de votre entreprise

Il vous faut veiller à la rédaction des statuts de votre future société. Ce sont là les règles qui régiront la vie au sein de l’entreprise. Si ces règles peuvent être fastidieuses à rédiger, il est toutefois possible de recourir à une aide extérieure. Demander l’accompagnement d’un avocat ou d’un expert-comptable vous fera gagner du temps et de l’énergie. La rédaction des statuts achevée, vous devez choisir le local qui va accueillir votre activité. Le choix du local va dépendre de votre budget. Vous pouvez toutefois réduire vos dépenses en louant un espace ou un bureau dans un espace de coworking.

Ensuite vous veillez à déposer le nom de magasin. Cela se fait auprès de l’INPI, institut national de la propriété industrielle. Vous devez également procéder à l’immatriculation de l’entreprise au Centre de Formalité des Entreprises afin d’obtenir un numéro siret par la même occasion. Vous devez vous rendre auprès du registre du commerce et des sociétés pour cela.

Déclarer votre commerce

La déclaration du commerce vous permet de faire savoir que la société existe. Elle doit se faire auprès de la poste, de votre fournisseur de gaz et de votre fournisseur d’électricité. Les fournisseurs d’eau, de téléphone et d’internet doivent aussi être informés.

L’adhésion à la caisse de retraite doit être faite dans un délai de 3 mois après l’immatriculation de la société. Vous devez également adhérer à un centre de gestion agréé.

Trouver des financements pour votre entreprise

Trouver des financements pour votre entreprise peut être une étape compliquée. Heureusement, il existe plusieurs solutions.

La première option est de se tourner vers les banques, qui peuvent offrir des prêts avec un taux d’intérêt fixe. Pensez à bien préparer votre dossier avant de prendre rendez-vous avec la banque et de déterminer le montant exact dont vous avez besoin.

Une autre solution consiste à se tourner vers les investisseurs privés, tels que les business angels ou les fonds d’investissement. Ces derniers sont souvent intéressés par les projets innovants et porteurs.

Il ne faut pas non plus oublier le crowdfunding, qui permet à tout un chacun de contribuer financièrement au projet en échange d’une contrepartie (produit gratuit, invitation à une soirée VIP…). Les plateformes collaboratives comme Kickstarter ou Ulule sont très populaires auprès des entrepreneurs débutants.

Sachez qu’il existe aussi des aides publiques telles que l’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprises) qui aide au financement initial ainsi que l’ARCE (l’Aide à la Reprise ou Création d’Entreprise), destinée aux demandeurs d’emploi souhaitant créer leur propre entreprise.

Trouver les locaux adaptés pour votre entreprise

Une fois que vous avez trouvé les financements nécessaires et que votre entreprise est en cours de création, il faut plus d’espace pour stocker des produits ou du matériel, alors la location d’un entrepôt peut être une option envisageable. Les espaces disponibles peuvent varier considérablement en taille et en prix selon les régions.

Si le volume de production nécessaire implique une installation industrielle importante, il peut être avantageux de se tourner vers l’achat ou la construction immobilière. Cela permettra non seulement une économie sur le long terme, mais aussi un contrôle total sur l’aménagement des lieux.

Avant toute décision concernant l’emplacement ou le type de bâtiment/location choisi(e), prenez bien le temps d’étudier toutes les options possibles afin que cela corresponde parfaitement aux besoins spécifiques de votre entreprise.

N’oubliez surtout pas qu’il existe aussi plusieurs aides mises à disposition par l’État pour faciliter cette étape telles que différentes subventions qui peuvent venir alléger vos charges financières.

Catégorie de l'article :
Entreprise
banner