background img

Comment acheter des Bitcoins anonymement ?

banner

Ces dernières années, les règlements d’achat de Bitcoin ont été considérablement resserrés, et les plates-formes de négociation imposent maintenant des restrictions très strictes à leurs clients, y compris exiger la vérification de l’identité (KYC). En conséquence, il est devenu particulièrement difficile d’obtenir la crypto-monnaie d’une manière simple et anonyme .

Cependant, cela ne signifie pas qu’il est totalement impossible et il existe plusieurs méthodes pour acheter du bitcoin d’une manière plus ou moins confidentielle . Dans cet article, nous allons découvrir ce que c’est.

A voir aussi : Comment déterminer un pourcentage à partir d'un tableau ?

Pourquoi les plateformes d’achat sont-elles réglementées

Pour obtenir Bitcoin en ligne, vous devez généralement visiter une plate-forme de trading réglementée, telle que Coinbase ou Binance. Seuls ces sites réglementés ont la possibilité d’obtenir une licence qui leur permet de transactions avec monnaie fiat (comme l’euro, la dollar, etc.)

Afin d’acheter des bitcoins sur les sites réglementés, vous devez exécuter un KYC . Ce terme vient de l’anglais et signifie « Connaissez votre client ». En français, cela peut être traduit par « Connaissez vos clients ».

Lire également : Comment payer en ligne discrètement ?

Un tel processus exige que les clients fournissent les documents suivants :

  • Une copie de leur pièce d’identité. Parfois, une carte d’identité ou un permis de conduire suffit. Dans d’autres cas, il est absolument nécessaire d’avoir un passeport.
  • Certains sites nécessitent une preuve de séjour. Par exemple, c’est le cas lorsqu’un ressortissant d’un pays qui n’a pas le droit d’obtenir Bitcoin sur l’échange vit dans un autre pays où c’est possible.
  • La vérification d’identité peut le faire par webcam ou par e-mail, selon les sites.
  • Le traitement KYC peut être plus ou moins rapide, selon l’échange.

Votre achat de crypto-monnaie sera donc complètement ne pas être anonyme.

Pourquoi les États imposent-ils de telles restrictions aux plateformes ? La raison principale est la lutte contre l’utilisation illégale de crypto-monnaies, qui comprennent :

  • L’ évasion fiscale ;
  • blanchiment d’argent ;
  • Trafic de drogue.

En exécutant la procédure KYC, un tiers, y compris des États, peut lier une adresse BTC à l’identité du client, ce qui contribuera à lutter contre certaines activités illégales.

Comment obtenez-vous des bitcoins et des crypto-monnaies sans passer par un site réglementé ?

Cependant, il est également concevable d’acheter Bitcoin sites extérieurs accrédités par les autorités financières. Dans ce cas, il est possible que ces transactions soient anonymes.

Tout d’abord, vous pouvez l’obtenir d’un ami. C’est un cas idéal pour un premier achat car il peut expliquer comment les bitcoins qui sont sur un portefeuille reçu, peut être manipulé. Le seul inconvénient est que votre ami sait que vous avez acheté du bitcoin.

Ensuite, il existe des plateformes d’achat et de vente privées à privées qui vous permettent d’acheter et de vendre des crypto-monnaies via plusieurs méthodes de paiement (transfert SEPA, Paypal, cash, etc.) Parmi ceux-ci, nous trouvons :

  • Hodl Hodl, une plateforme peer-to-peer vous permet d’acheter et de vendre uniquement Bitcoin (BTC).
  • LocalCryptos (anciennement LocaleThereum), qui vous permet d’acheter et de vendre du bitcoin (BTC), de l’éther (ETH) et du litecoin (LTC).
  • Bitcoin.com Local, le service peer-to-peer de Bitcoin.com, qui vous permet d’acheter et de vendre Bitcoin cash (BCH) pour toutes sortes de devises.
  • LocalMonero, qui relie les acheteurs et les vendeurs de monero (XMR).
  • LocalBitCoins : La première plate-forme de son genre qui a (malheureusement) resserré ses conditions d’utilisation, des échanges limités sans vérification d’identité et retire le paiement en espèces des options.

Il y a aussi Bisq qui est une plate-forme complètement décentralisée, mais nécessite l’installation de logiciels et le contrôle approprié de celui-ci.

Enfin, la troisième solution est de passer par les distributeurs automatiques de billets Bitcoin , également appelés Bitcoin ATM, qui permettent d’acheter de l’argent Bitcoin ou une carte de crédit en interagissant avec une machine spécialisée. Comparé à d’autres pays, il y a peu de compteurs en France, mais ils existent. Leur emplacement est référencé sur des cartes telles que Coin ATM Radar. Le joueur principal au milieu est shitcoins.club qui a des guichets dans plusieurs grandes villes de France.

Comment échanger vos crypto-monnaies anonymement ?

Une fois que vous avez acheté Bitcoin (ou une autre crypto-monnaie majeure), vous pouvez l’échanger contre un autre cryptoasset.

Pour ce faire tout en conservant votre anonymat, il y a plusieurs façons dans l’écosystème. Premièrement, certaines plateformes d’échange de crypto-monnaie vous permettent de créer un compte sans aucune authentification et d’ effectuer des échanges dans une certaine limite . Cependant, ces derniers n’ont presque jamais l’option d’acheter des cryptos avec de la monnaie fiat. Nous trouvons dans ces plateformes :

  • TradeOGRE
  • Binance

Ensuite, il y a des services d’échange pour lesquels aucun compte n’a besoin d’être créé ou pas d’informations personnelles . Ceux-ci exigent que vous ayez un portefeuille pour recevoir les fonds directement. Les services existants comprennent :

  • SideShift.ai
  • ChangeOw
  • MorphToken

Enfin, il existe des plates-formes de trading décentralisées sur Ethereum , ce qui vous permet d’échanger vos éthers contre des jetons ERC-20 sans jamais faire confiance à un tiers :

  • Uniswap
  • Réseau Kyber

Comment réduire l’anonymat de votre pour conserver les crypto-monnaies ?

Une fois votre achat effectué, vous pouvez stocker vos crypto-monnaies sur des portefeuilles créés pour l’occasion, par exemple via un grand livre Nano S. Cependant, il est possible de connaître le portefeuille d’où provient l’expédition parce que chaque transaction est entrée dans la blockchain : En effet, sur Bitcoin et sur d’autres canaux, les transactions ne sont pas complètement anonymes et peuvent être liées par des sociétés d’analyse de chaîne.

Heureusement, il existe un certain nombre de techniques pour rendre vos coins plus privés. Nous pouvons mentionner ce qui suit :

  • Mixers, à qui vous envoyez vos bitcoins et vous créez des bitcoins anonymisés. Il peut parfois s’agir d’escroqueries, donc nous vous conseillons fortement de ne pas utiliser ces services .
  • Portefeuilles Wasabi et Samourai, qui permettent de configurer les transactions CoinJoin entre utilisateurs de manière décentralisée.
  • Le CashShuffle et Lesprotocoles CashFusion sur Bitcoin Cash , qui sont implémentés dans le portefeuille Electron Cash et connectent également les utilisateurs pour mélanger leurs coins.
  • La fonction PrivateSend sur Dash qui est basée sur les mêmes principes en utilisant les nœuds maîtres de crypto-monnaie.
  • Transactions entre adresses blindées sur ZCash, qui sont basées sur l’utilisation de ZK-SNARKS.
  • L’ utilisation de Monero, qui met en œuvre la confidentialité standard dans ses transactions par l’utilisation de signatures de cercle, de RingCT et d’adresses furtives.

Quels sont les risques liés à l’achat de bitcoin en dehors d’un site réglementé ?

Le plus grand problème lors de l’achat de bitcoins à l’extérieur est un site réglementé que vous êtes exposé à des escroqueries .

En fait, il faut savoir que les sites d’échange peer-to-peer présentent un inconvénient important : ils n’ont pas de procédures parfaites pour s’assurer que chaque partie remplit son devoir, ce qui signifie que vous pouvez être arraché.

Il existe généralement un système de réputation en place pour éviter de tels problèmes, mais ces systèmes sont parfois contournés à l’aide de commentaires faux positifs… Et bien sûr, aucun juge ne pourra vous aider dans cette affaire à moins que vous ne connaissiez l’identité de l’escroc.

Les sites réglementés, même s’ils ne garantissent pas une transaction anonyme, vous protègent généralement de tous ces risques. Les États ou les autorités titulaires de licences surveillent ce qui se passe sur le site et protègent les consommateurs, car leurs lois commerciales s’appliquent généralement à ces sites à les sites commerciaux traditionnels.

Et puisque nous parlons de la loi, sachez que l’achat d’actifs crypto peut causer des problèmes juridiques dans certains pays ! Vous pourriez être accusé de financement du terrorisme ou de blanchiment d’argent, même si ce n’était pas votre intention initiale, surtout si vous investissez beaucoup d’argent dans les cryptos.

 

Peut-on utiliser les bourses décentralisées pour acheter des cryptomonnaies de façon anonyme ?

Comme vous pouvez vous en douter, avec de plus en plus de personnes en France et dans le monde qui souhaitent se lancer dans des achats de crypto-monnaies, toutes les occasions ne sont pas forcément intéressantes à suivre ! Ainsi, on ne compte plus le nombre de fois où certains français ont pu se lancer dans l’achat de cryptomonnaies depuis des bourses décentralisées, avant de se rendre compte qu’ils avaient pu faire le mauvais choix…

En effet, comme vous pourrez le voir, il se trouve que ces fameux Decentralized Exchange (DEX) vous demanderont toujours une pièce d’identité, vous empêchant ainsi directement d’acheter des crypto-monnaies de façon anonyme. Ainsi, si vous voulez pouvoir éviter ce type de pratique, et être sûr de pouvoir acheter des crypto-monnaies de manière anonyme, nous ne pourrions que vous encourager à suivre un tutoriel complet sur tokize : vous ne devriez pas être au bout de vos surprises ! En effet, tout est clairement expliqué, avec notamment les méthodes à suivre et à ne pas suivre pour acheter des crypto-monnaies en toute tranquillité : il ne vous restera plus qu’à faire attention à vos investissements !

Catégorie de l'article :
Finance
banner