background img

Location saisonnière : quel revenu locatif peut-on envisager ?

Location saisonnière : quel revenu locatif peut-on envisager ?
banner

Vous êtes propriétaire d’un logement en bord de mer ou à la montagne. Ainsi, vous souhaitez savoir, sans doute, combien cela pourrait vous rapporter de louer ce bien immobilier en location saisonnière. Voyons ensemble, combien de revenus locatifs peut vous rapporter une location saisonnière ?

La location saisonnière longue durée

Pour commencer, sachez qu’il est possible de vous faire des revenus supplémentaires en louant votre appartement en résidence ou votre maison meublée pour de longues périodes. En effet, certaines personnes peuvent être intéressées par la location saisonnière de votre logement pendant une longue période, d’avril à septembre, par exemple. Sur certains sites, vous pouvez facilement calculer votre potentiel de revenu.

Lire également : L’importance d’un mémoire technique dans le bâtiment

Si vous souhaitez vous lancer en location saisonnière, il est primordial de savoir que vous devez avoir un statut de micro-entreprise comme vous générez des revenus locatifs. Ces règles sont soumises au BIC. Le BIC sont ainsi les règles des bénéfices industriels et commerciaux.

La plupart du temps, les logements qui se louent aisément en location saisonnière longue durée sont des appartements en résidence en bord de mer. De cette façon, vous pouvez choisir de louer votre appartement meublé situé dans une jolie résidence. Sachez que la durée maximale d’une location saisonnière est de 90 jours, soit 3 mois. Par conséquent, cela vous laisse la possibilité de mettre en location votre bien.

A lire également : Achat d'appartement à rennes : 3 conseils essentiels

C’est, en effet, un réel investissement qui peut sur le long terme vous rapporter de l’argent. Ainsi, selon l’endroit, la superficie du logement et les services que vous pouvez proposer, il est possible de louer son appartement ou sa maison meublée pour plus de 1 000€/mois pour une longue période. Dans certaines zones géographiques, le revenu que vous pouvez vous procurer grâce à la location saisonnière longue durée peut vous rapporter plus d’argent, sans trouver un nouveau locataire chaque semaine.

Il faut savoir qu’il existe également une règle qui est la LMNP. La LMNP concerne la location de logement meublé, où les revenus pour le propriétaire engendrés par la location ne sont pas supérieurs à 23 000 €/an. Le statut de la LMNP est principalement ouvert aux personnes souhaitant préparer leur retraite. 

Location saisonnière : quel revenu locatif peut-on envisager ?

La location saisonnière courte durée

Puis, il est également possible de faire de la location saisonnière sur des courtes durées. Pour quelques jours ou une à deux semaines. Ainsi, le régime BIC ou encore le régime de la LMNP sont des régimes qui concernent également les revenus locatifs engendrés par les loyers d’une courte location saisonnière.

À la mer l’été

Peut-être que vous êtes propriétaire d’un bien immobilier en bord de mer. Sachez que si vous choisissez d’obtenir un revenu locatif grâce au régime BIC ou LMNP, vous pouvez décider de louer votre appartement meublé en résidence pour de courtes durées.

Aujourd’hui, grâce à des sites internet et applications, mais également grâce à des agences, il est possible de louer votre bien immobilier en résidence et de gagner des revenus locatifs pouvant s’élever à  1 000 €/semaine.

Le revenu locatif que vous engendrez potentiellement grâce à cet investissement va principalement dépendre de l’emplacement géographique de votre bien immobilier. Ainsi, si vous louez potentiellement une maison meublée en bord de mer sur la Côte d’Opale, le revenu locatif obtenus par ces loyers sera sans doute inférieur à une maison située dans les calanques sur la Côte d’Azur. Effectivement, même si de manière générale les logements meublés en bord de mer sont fortement recherchés. Certaines zones sont davantage cotées en été. 

À la montagne l’hiver et l’été

Peut-être êtes-vous propriétaire d’un logement à la montagne ? Ainsi, en tant que propriétaire, sachez que vous pouvez aussi obtenir des loyers supplémentaires en louant votre maison meublée. Que ce soit en été ou en hiver, cet investissement peut vous garantir un revenu réel. Pour une semaine de location, les loyers peuvent se situer entre 500 € et 1 000 € en hiver à la montagne. Tout dépend de l’endroit exact et de la taille du logement. Durant l’été, les revenus engendrés par cet investissement tournent également aux alentours de ces loyers pour une semaine.

Par conséquent, si vous cumulez tous les revenus engendrés suite à la location de votre bien immobilier meublé. Cet investissement peut vous rapporter beaucoup d’argent.  

Pour terminer, sachez que le revenu réel engendré par les loyers doit passer par la déclaration des impôts. Ces revenus locatifs sont alors soumis aux impôts.

Catégorie de l'article :
Immo
banner