background img

Comment faire de la glace carbonique ?

la glace carbonique
banner

La glace carbonique encore appelée carboglace est une forme solide du dioxyde de Carbone (CO2). Elle est fabriquée par suite d’un phénomène de sublimation et est extrêmement froide avec une température de -80 degrés. On l’utilise le plus souvent dans le domaine médical, la restauration, le nettoyage et bien plus encore. Comment est-elle fabriquée sur le plan industriel ? Comment en faire à la maison et sans extincteur ?

La production de la glace carbonique en usine

Lorsqu’elle est fabriquée en usine, ce sont des matériels professionnels qui sont utilisés pour le processus. Il y a en premier la cuve de stockage du dioxyde de carbone liquide qui est tenue à l’écart de l’unité de production.

A découvrir également : Création d'entreprise : Pôle emploi est-il vraiment efficace ?

Ensuite, vous avez les conduites isothermes qui convoient le dioxyde de carbone vers l’unité de production. S’ajoutent à ceux-ci une régulation de pression, un filtre à CO2, un pelletiseur ou un réformateur et les bacs de stockage isolés pour conserver la glace obtenue.

Pour la préparation, on envoie le dioxyde de Carbone dans une chambre fermée, dès qu’il arrive à l’unité de production. La pression dans la chambre entraine la détente du CO2 liquide qui devient de la neige carbonique. Le produit obtenu passe ensuite dans un pelletiseur, pour donner des pellets ou des sticks de glace carbonique.

A découvrir également : Appareil auditif, 3 conseils pour bien l’utiliser

Quand le produit passe par contre dans un réformateur, il donne une glace en bloc. Le produit final est ensuite conservé dans des bacs de stockage isothermes. Ils sont entreposés dans un endroit frais et ventilé pour évacuer le dioxyde de carbone dégagé lors de la sublimation et éviter tout risque d’asphyxie.

La fabrication de la glace carbonique à la maison

Pour la préparation de la glace carbonique chez vous, vous n’avez pas besoin de beaucoup de professionnalisme. Les équipements à utiliser sont courants et faciles à trouver. La recette est simple et rapide, mais nécessite plusieurs mesures de sécurité.

Pour le faire, vous aurez donc besoin d’extincteur au CO2, d’un sac en tissu ou d’une taie d’oreiller bien résistante et de bonne qualité. Avant de commencer, mettez des gants de protection et des lunettes de sécurité pour éviter de vous brûler au contact de la glace carbonique.

Positionnez la buse de l’extincteur à l’intérieur du sac ou de la taie d’oreiller tout en scotchant très bien l’ouverture avec du ruban adhésif. Mettez l’extincteur en marche pendant 2 à 3 secondes, et vous aurez obtenu de la glace carbonique à l’intérieur du sac. Même à travers les gants, essayez de manipuler la glace obtenue le moins possible, car elle pourrait vous blesser.

La production de la glace carbonique sans extincteur

Il peut arriver que vous n’ayez pas d’extincteur chez vous. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des bouteilles de CO2 comprimé. En plus de la bouteille, il faut le sac en tissu et les équipements de sécurité pour être protégé.

Ensuite, vous suivrez les mêmes étapes que pour la production avec l’extincteur. Assurez-vous d’être dans une pièce bien aérée avant de commencer la préparation pour éviter les risques d’asphyxie. Une fois votre glace obtenue, conservez-la à bonne température, car elle se dégèle vite.

Il n’y a donc pas qu’en usine que peut se faire la glace carbonique. Vous pouvez en faire chez vous avec un extincteur ou des bouteilles de CO2 comprimé et un sac. Veillez juste à bien vous protéger avant l’opération.

Comment choisir son extincteur ?

La glace carbonique comme vue précédemment peut se faire chez soi. Cela peut être une alternative lorsque vous n’avez pas d’extincteur chez vous, c’est un extincteur fait maison. Néanmoins, ce type d’extincteur ne remplacera jamais les vrais extincteurs en vente sur le marché. En effet, les extincteurs que l’on peut trouver dans les écoles ou dans des entreprises par exemple seront toujours plus efficaces que de la glace carbonique maison.

Choisir son extincteur en fonction de ses besoins

Chaque professionnel a des besoins différents et par conséquent, un modèle d’extincteur pourrait lui convenir contrairement à un autre. Pour savoir quel type d’extincteur correspond, il faut au préalable définir ses besoins et ses attentes. Ensuite, la recherche peut commencer afin de trouver l’extincteur adéquat.

Choisir son extincteur en fonction de son prix

Bien entendu, il existe une multitude d’extincteurs, chaque modèle ayant ses propres spécificités. Ce qui veut dire que le prix est très varié entre chaque modèle d’extincteur. En effet, plusieurs critères influencent le prix en plus du type d’extincteur, il y a la quantité mais aussi le ou les produits présents à l’intérieur. Il est important de bien étudier chaque modèle d’extincteur ainsi que son prix afin d’opter pour le modèle qui saura répondre à vos attentes ainsi qu’à vos besoins.

Choisir son extincteur en fonction de son type

Il existe plusieurs types d’extincteurs. En effet, il y a des extincteurs à gaz, à poudre, avec de l’eau de la poudre et de la mousse et enfin avec de l’eau, de la poudre, du gaz et de la mousse. Chacun de ses types d’extincteurs est dédié à un type d’incendie. Par exemple l’extincteur composé essentiellement de poudre et fait pour les incendies de classe C. Il existe divers types d’incendie, incendie de classe A, B, C, D et E.

Catégorie de l'article :
Actu
banner