background img

Boucherie et charcuterie en Bretagne : quelles formations ?

banner

Le métier de boucher ou de charcutier est en plein essor dans les différentes régions de la France. Les Français ont en effet changé leurs habitudes alimentaires. Ils ont considérablement réduit leurs habitudes de consommer de la viande déjà découpée. Ils se sont un peu plus tournés vers les charcutiers et les bouchers traditionnels. Ce sont des artisans qui s’occupent de la découpe et de la préparation des aliments réalisés à base de bœuf, de porc, de volaille et de gibier. Pour travailler dans la boucherie et charcuterie, vous devez suivre des formations précises afin d’obtenir des diplômes devant servir à mettre en exergue vos compétences.

Quelles sont les formations pour devenir boucher ?

Pour être un spécialiste de la viande, il y a des formations spécifiques à suivre et elles sont nombreuses. L’accès à l’exercice de ce métier n’est pas soumis à un concours quelconque. Pour commencer, vous avez besoin d’un CAP Boucher et charcutier traiteur. La durée de la formation est de deux ans. Vous pouvez y accéder après la troisième.

Toutefois, il est également possible d’entrer dans l’univers de la boucherie et charcuterie avec une formation un peu plus générale. Il vous faudra obtenir un Bac Pro Boucher charcutier traiteur ; cette formation a une durée de trois ans. Après le CAP Boucher et charcutier-traiteur, vous pouvez poursuivre afin d’obtenir une qualification plus importante ainsi que de meilleures compétences. Vous pouvez ainsi obtenir un Brevet Professionnel de boucher (BP). Cette formation vous donne les connaissances nécessaires à la gestion d’un point de vente ; elle est de deux ans.

Une fois que vous avez obtenu votre diplôme, vous serez en mesure de vous tourner vers une entreprise de la région pour commencer à exercer en étant un boucher préparateur. Vous pouvez aussi prétendre à des postes de salariés dans les laboratoires industriels ou dans les grandes boucheries et charcuterie indépendantes. En Bretagne, vous pouvez travailler par exemple au sein de l’entreprise Clermont, la référence en boucherie et charcuterie dans la région. Cette société met bientôt son nouveau site à disposition de sa clientèle. Un boucher débutant a un salaire moyen de 1 500 euros brut par mois.

Les qualités requises pour travailler dans la boucherie et charcuterie

Obtenir des diplômes n’est pas suffisant pour devenir un bon boucher. Il doit avoir certaines qualités pour répondre de manière optimale aux attentes de ses clients. Le boucher a besoin d’avoir une connaissance précise sur les différents types de viande à travailler au quotidien. Il s’agit surtout de la viande de porc, de bœuf, de gibier et de volaille. Il peut aussi être amené à traiter de la viande de lapin par exemple. Il doit être en mesure de connaître chaque partie de chaque type de viande tout en maîtrisant leurs diverses techniques de désossement. Le boucher peut se charger de la préparation de certains plats et les proposer à sa clientèle. Il lui faudra ainsi des connaissances particulières dans le domaine ; il doit suivre une formation de charcutier-traiteur dans ce but.

Mais, ce n’est pas tout ! Le boucher compétent doit à tout prix appliquer à la règle les différentes normes en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire. Il garantit ainsi la fourniture de produits frais et respectueux des normes de l’environnement. Le spécialiste de la boucherie et charcuterie se doit de développer un véritable sens de contact léger. Il doit ainsi être en mesure de procéder à une sélection minutieuse des viandes, à leur préparation ainsi qu’à la présentation des plats. Il doit aussi être capable de vendre ses produits finis avec le savoir-faire requis. Un bon boucher est celui capable d’être un conseiller pour ses clients. Maîtrisant plusieurs recettes, il peut donner des conseils de choix à ceux-ci. Ces derniers peuvent également compter sur ses compétences pour recevoir de bonnes recettes à essayer.

Catégorie de l'article :
Vie Pratique
banner
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

Merci!